Pascade

Sous l’arcade de Pascade

Pascade*

 

En Aveyron, c’est une toquade.

 

À Paris, garnie près de Garnier,

Cette pâte, en un même panier,

 

Mêle sucré et salé par saccades.

 

Pas de bourde : Alexandre Bourdas

Maîtrise à la lettre son dada.

 

Vers le chef des files cavalcadent.

 

Une aubaine lorsque cette auberge

N’est pas pleine. Tous y convergent

 

À midi, heure de l’embuscade.

 

Cette pâte pascale soufflée cale

Sans étouffer le Goût, amical.

 

Les louanges tombent en cascade.

 

Sur la toile, étonnante trouvaille

Que la Tienne. Foin de ton travail

 

Nouveau au milieu des estocades.**

 

Le déjeuner valait le détour.

Des mois tu as joué les vautours ;

 

Donc, aujourd’hui, je me barricade.

 

* à deux pas de la bibliothèque-musée de l’Opéra Garnier

** En Espagne, coup d’épée porté par le matador pour achever le taureau à la fin du combat.

 

Pascade – Alexandre Bourdas

14, rue Danou, 75002,

Tél.: 01 42 60 11 00

Site : www.pascade-alexandre-bourdas.com

Ouvert du mardi au samedi de 12h à 23h.